Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu du site, les annonces publicitaires et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations avec nos partenaires, de publicité ou d'analyse mais aucune de vos données personnelles (e-mail, login).
 

Fiche disque de ...



Patrick Gaspard - Obscure et tendre

Voir du même artiste


Titre : Obscure et tendre


Année : 1991


Auteurs compositeurs : Patrick Gaspard


Pochette : Com' N.B./ Louis Vincent


Durée : 5 m 8 s


Label : Island Records / Polygram


Référence : 866 334-7


Plus d'infos

Écouter le morceau
Partager ce morceau

1 personne a cette chanson dans ses favoris !

Se procurer ce disque via CDandLP.com:

Paroles

[Femme] "Contre moi"
"Contre moi"

Quand la nuit tombe, elle fait sa ronde
Dans sa robe noire, elle me fait fondre
Oh-oh
Ces ombres noires hantent mes pensées
Toutes ces étoiles me font rêver
Elles finiront par m'aveugler
M'aveugler

REFRAIN
Quand le soir, elle se glisse contre moi
Que dans ces sables, son corps se mouve
Obscure et tendre, j'entends sa voix
Quand le soir, elle se glisse contre moi

Je me consume dans cette brume
Epaisse et danse, qui se balance
Et me relance
Mais tout à coup le jour bondit
Je n'ai plus rien, rien que des biens
Et cette lumière qui nous sépare
Oh

REFRAIN

Ces ombres noires hantent mes pensées
Toutes ces étoiles me font rêver
Elles finiront par m'aveugler
M'aveugler

REFRAIN x 2

"Contre moi"
"Contre moi"

REFRAIN

Transcripteur : Dam-Dam
Paroles en attente d'une autorisation des ayants droit.
Nous nous engageons à en retirer l'affichage en cas de demande de leur part.
 

Commentaires

Voir tous les commentaires

3 commentaires
Dam-Dam Le 03/05/2020 à 22:25
Les paroles avec une référence à "La Femme des sables", roman de Kōbō Abe puis film de Hiroshi Teshigahara : [Merci !]
cyrilight Le 03/05/2020 à 23:48
la bonne nouvelle du jour après "je hais les mois d'été" voici son deuxième 45 t très bon qui passe inaperçu dommage !
Snark Hunter Le 24/09/2020 à 08:21
C'est vrai qu'on n'a rien entendu de lui en dehors de ce titre. J'avais beaucoup aimé cet album en 1992…

Il faut être identifié pour ajouter un commentaire !